Avant la vente à réméré

Réméré : la solution de derniers recours !

Avant de procéder à la vente à réméré, il est nécessaire si nous en avons le temps et les moyens, d’envisager d’autres solutions moins risquées et moins coûteuses.

La vente d’un bien peut permettre de régler les dettes. En général, les personnes ou les chefs d’entreprises qui se trouvent dans ces situations veulent garder leurs biens. Il faut donc trouver d’autres moyens qui sont à effectuer avant la vente à réméré; ils sont au minimum au nombre de deux.

1- RACHAT DES CRÉDITS

Il faut essayer dans un premier temps de racheter le ou les crédits et de les centraliser en un seul crédit.

Cela peut permettre de régler les dettes en cours et de ne plus être poursuivi.

Cette possibilité est souvent impossible pour deux raisons essentielles : Le fichage Banque de France et le blocage par le créancier poursuivant principal.

En savoir plus sur les rachats de crédits…

http://tpcconseil.com/prets-gros-capitaux/rachat-de-credits.html

2- ANALYSE DES CRÉDITS

La plupart des taux bancaires TEG (Taux d’Emprunt Global) sont hors la loi. La plupart des banques sont en infraction caractérisée.

Si vous avez la chance que votre créancier poursuivant vous ait financé au minimum 100.000 euros depuis moins de 10 ans, une étude vous sera proposée afin de savoir si votre cas est éligible ou pas à une certaine procédure qui consiste à poursuivre votre banque.

La banque prise en faute se verra passer de créancier poursuivant à créancier pris en flagrant délit de non respect de la loi. Sa position sera bien moins confortable par la suite.

Toutes les banques sont concernées. Contrairement à ce que nous pourrions penser, les organismes mutualistes sont en tête des erreurs de TEG.

Pour un emprunt société, le minimum est de 100.000 euros.

FICHE CONTACT

A propos tpcconseil-réméré

TPCCONSEIL : Jean-Pierre THEISEN, Conseil en Gestion de Patrimoine Indépendant, Courtier en Assurances des personnes et Intermédiaire en Banques... La vente à Réméré est le seul moyen légal et reconnu qui permet: - Au particulier d'éviter la vente de sa résidence principale aux enchères publiques; au final, ce même particulier va sauver une partie ou la totalité de son patrimoine privé. - Au chef d'entreprise en grande difficulté, voire en redressement judiciaire, la vente à réméré peut sauver son entreprise de la liquidation judiciaire. IMPORTANT: SOYEZ RÉACTIFS ET N'ATTENDEZ PAS QUE LA VENTE AUX ENCHÈRES SOIT PROGRAMMÉE ! Ce Blog permet à celles et ceux qui le désirent d'ajouter en fin de chaque article un commentaire qui sera mis en ligne après validation de notre modérateur.
Ce contenu a été publié dans Avant la Vente à Réméré, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.